L’avenir du e-commerce indien semblait être dédié à la compétition entre deux opérateurs états-uniens, Amazon et Walmart. Le premier a acheté, en mai 2018, la société indienne qui était la mieux implantée sur le marché, Flipkart, pour 16 milliards de dollars. Le second a investi plus de 5 milliards de dollars, dont 580 millions en septembre pour l’achat de More, une des principales chaines de supermarchés indiens. Walmart est le géant de distribution aux États-Unis avec 4 600 magasins et plus 2 millions (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire