La République islamique d’Iran a déposé, le 16 juillet 2018, une plainte contre les États-Unis d’Amérique devant la Cour internationale de Justice. Cette Cour est l’organe judiciaire interne des Nations Unies apte à trancher les différents entre les États membres. Téhéran estime que les sanctions prises à son encontre par Washington après son retrait de l’accord 5+1 (JCPoA) contreviennent aux articles IV 1), VII 1), VIII 1), VIII 2), IX 2) et X 1) du Traité bilatéral sur l’Amitié, les Relations (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire