Cette décision fait suite au refus du président de la République, Sergio Mattarella, de nommer l’eurosceptique Paolo Savona, choisi par la coalition antisystème pour occuper le ministère de l’Économie.

« Le roi Serge fait tout sauter», titre Il Fatto Quotidiano, qui annonce que Giuseppe Conte pourrait être remplacé à la tête du Conseil italien par un ancien haut responsable du Fonds monétaire international, Carlo Cottarelli – à la grande fureur des dirigeants de la Ligue et du Mouvement 5 Etoiles, qui demandent, eux, la destitution de Sergio Mattarella. Mécontentement, aussi, de Libero, qui répète que «Mattarella démolit tout», en acceptant de «se plier aux ordres» et au «diktat» de l’Europe. «On pensait que la souveraineté appartenait au peuple italien, et non à l’impératrice qui est à Berlin», cingle le quotidien conservateur. Le Corriere della Sera s’alarme, pour sa part, de la «crise institutionnelle» provoquée, selon lui, par le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue, et par leur «défi irresponsable» de choisir pour l’Economie un candidat ouvertement opposé à l’euro – obligeant de fait, le président Matterella à opposer son veto et à convoquer de nouvelles élections. source : france24.com

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France