La question de l’appartenance ou de la sortie de l’Union européenne est désormais abordée dans toutes les élections nationales de l’Union. Pas celle de l’Otan. Or, les deux sont intimement liées et il est absurde de vouloir se prononcer sur l’une sans aborder l’autre.

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire