L’évacuation des Casques blancs, qui avait été demandée par le Royaume-Uni, a été évoquée lors du sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’Otan, le 11 juillet 2018. C’est en définitive l’Organisation de l’Alliance atlantique qui a coordonné l’évacuation avec l’aide d’Israël et de la Jordanie, qui disposent tous deux d’un bureau de liaison au Quartier général de Bruxelles. Bien que l’Alliance ait supervisé les jihadistes durant sept ans depuis la base du LandCom d’Izmir (Turquie), c’est semble-t-il la (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire