Dans un rapport Border Control from Hell : How the EU’s migration partnership legitimizes Sudan’s “militia state” (« Le contrôle des frontières par l’enfer : comment le partenariat de l’UE sur les migrations rend légitime les milices de l’État soudanais »), l’ONG états-unienne Enough (« Assez ») met en cause la politique de l’Union européenne au Soudan. Selon l’association, l’Union subventionne la création de deux camps de rétention au Soudan ainsi que l’équipement et la formation de forces de sécurité afin (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire