Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Après le coup sur le quotient familial asséné par Hollande il y a quelques années, la bande à Macron s’apprêterait à supprimer les allocations familiales pour les plus riches. Etant entendu que plus riche signifie ici gagner plus de 6 000 euros pour un ménage. L’objectif, soi-disant, étant de basculer cette part piquée aux riches sur les ménages plus démunis. Bien, mais c’est quoi être riche ? Hollande disait, c’est à partir de 4 000, et aujourd’hui, on nous dit 6 000, faudrait savoir.  Mais l’idée paraît séduisante (et pas si conne puisqu’elle plaira à la gauche) car après tout, quand on gagne 10 000 boules par mois et que l’on a un seul enfant, franchement, on n’est pas à 100 euros près, n’est-ce pas…
Mais quand on gagne 6 000 euros ou 7 000 ou 8 000 euros et que l’on a 4, 5 voire 7 ou 11 enfants (si, si, j’en connais) est-on pour autant riche ? Non. Et je peux vous certifier que dans ces cas là, les allocs, on compte dessus et plutôt deux fois qu’une ! Alors il apparaît primordial, qui plus est si cette mesure devait être adoptée pour 2018, que les guignols qui gouvernent soient un peu plus précis sur leur démarche. Mais comme toujours avec Macron, on navigue à vue…
Prendre aux riches donc pour refiler aux pauvres. Un vrai Robin des bois ce Macron !
Voyons donc une autre conséquence de cette mesure à venir: Qui, parmi tous ces pauvres, est à revenus modestes, bien souvent, et qui en même temps fait beaucoup d’enfants ? hein ? Vous voyez où je veux en venir…
Ainsi, on pourrait se retrouver avec une famille d’origine immigrée, par exemple, qui, avec 4, 5 ou 6 enfants – ce qui n’est pas un cas d’espèce – et tous avantages, aides et allocs inclus,  aura un disponible mensuel supérieur à celui d’un ménage avec 5 ou 6 enfants et gagnant plus de 6 000 euros par mois ! Et oui, ça paraît dingue mais vrai, ma copine Boutfil qui tenait une épicerie sociale

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer