Partager sur Facebook
Twitter
Google +

On va à nouveau me reprocher d’avoir tendance à me répéter mais je suis dans l’obligation de redire chaque semaine parfois les mêmes choses, étant donné que visiblement nos élites cosmopolites n’ont toujours pas compris le béaba des finances publiques. Si celles-ci faisaient ce qu’il fallait je n’en aurai cure et passerai à d’autres sujets, seulement ce qui paraît logique à tout un chacun ne l’est pas pour nos grands comptables passés par les grandes écoles républicaines.
Nous sommes sur une séquence budgétaire, et de mise en œuvre de promesses de campagnes liées à la fiscalité des Français, on doit par conséquent trouver 4,5 milliards pour calibrer ce qui ne pouvait l’être au vu de l’héritage Hollande mais aussi macroniste, mais passons cette petite polémique et revenons à ces 4,5 milliards d’€.
Comme toujours depuis que je suis môme, nos génies de l’ENA, de sciences po, et de ces établissements que le commun des mortels n’a pu fréquenter, ont la solution à tous nos problèmes de dépenses publiques, ils annoncent fiers comme des papes, les futures économies des ministères, avant tout des budgets fonctionnels. Comprenez les gommes, les crayons, le papier, les ordinateurs, les voitures etc. Très bien pourquoi pas. Car représente 2 milliards sur les 4,5, le reste me direz-vous ? Elle sera forcément compensée par la petite hausse d’impôts. Comme toujours en somme. Macron n’a rien inventé, ils font tous ainsi.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer