Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Je retranscris ici la très bonne interview de Robert Ménard Maire de Béziers qu’il a donné à Boulevard Voltaire.
Vous avez encore fait l’actualité nationale après avoir ordonné la suppression des drapeaux étrangers pendant les mariages. Les mariés doivent désormais signer une charte de bonne conduite. Pourquoi avez-vous pris cette décision ?
L’hôtel de ville, la mairie de Béziers, comme toutes les autres mairies, est le siège de la République. La République, c’est un drapeau, c’est le drapeau français. Aucun autre drapeau n’a sa place dans cet endroit. C’est aussi simple que cela. Je ne vois pas pour quelle raison on aurait besoin de venir à sa cérémonie de mariage avec un drapeau étranger. J’ajoute, par ailleurs, que la plupart des gens qui s’adonnent à ce genre de pratiques sont Français. C’est d’autant plus incompréhensible. Je ne suis pas le seul maire à avoir pris cette décision. Et comme dans ces autres mairies, je ne veux plus de ces comportements. Le jour de son mariage est un jour important. Je trouve donc normal qu’on se comporte de façon respectueuse, en somme qu’on se comporte bien.
Qu’y a-t-il dans cette charte ?
Il y a des choses très simples. Il s’agit en premier lieu d’arriver à l’heure. Les gens qui se comportent avec un esprit communautariste sont souvent ceux également qui arrivent en retard. Or, je vous rappelle qu’il arrive que nous mariions 6 ou 7 couples, les uns après les autres. Par ailleurs, il ne faut pas confondre l’arrivée et le départ à la mairie avec un rodéo. On ne monte pas dans une voiture pour faire des choses dangereuses avec, comme rouler en sens interdit par exemple. On ne trouve dans cette charte que des choses comme celles-là. Il s’agit tout simplement d’avoir un bon comportement, c’est-à-dire faire les choses dans les normes et les bonnes mœurs, ce qui fait ce pays et ce qui fait que nous vivions société.
Les rodéos urbains lors des mariages sont-ils courants à Béziers ?
Oui, nous en avons vu et nous sommes exaspérés. Nous sommes exaspérés par les rodéos, exaspérés par

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer