Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Ce n’est rien d’autre que d’interdire à l’ensemble d’une population un droit fondamental : « la liberté d’expression », et pourquoi pas « la liberté de conscience », sans parler de tous les autres droits !
–  L’État met « une fois de plus » le genou à terre !
–  L’État s’efface « une fois de plus » devant l’inacceptable !
–  L’État s’enfonce « une fois de plus » dans l’ignominie (degré extrême du déshonneur) !
Mais, de quel « État » parle-t-on ?
– L’État des mots ?
– L’État de la gesticulation ?
– L’État du non droit institutionnalisé ?
– L’État de la peur d’agir ?
Oui !
Tout ceci n’est que le symptôme, de ce qui devrait être un État respectable et respecté, mais qui n’est de fait qu’un État à l’abandon !
Ou est-ce tout simplement l’État atteint du « syndrome » de l’abandon, de l’impuissance, malgré les mots et la gesticulation ?
– La France n’est plus que l’ombre d’elle-même !
– La France est à l’image d’une gouvernance où l’indécision est la généralité !
– La France n’est plus que celle du « je-m’en-foutisme » hollandesque socialiste nationale !
C’est l’image de la France dont le président n’ose même pas prononcer le mot « Noël » quand il s’adresse ses compatriotes !
C’est l’image de la France dont le président n’ose même pas souhaiter un « Joyeux Noël » à ses compatriotes !
Est-ce encore La France ?
Non ce n’est pas « MA » France !

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer