Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Chute dans les sondages et encore ils sont bidonnés, que doit être la réalité ! Les critiques sont homogènes autour d’un facteur précis : le pouvoir d’achat et le deuxième la hausse des taxes… Mais il n’y a pas que cela, les Français se sont rendu compte depuis des mois, qu’il ne brasse que du vent : l’ère du vide. Jamais dans l’histoire de notre pays nous n’avons été gouvernés par… Rien, par un simple ectoplasme. Après Hollande le clown, nous avons un Rienologue. Un mélange étonnant de vide et de néant, mâtiné d’une grande suffisance. Un vide vaniteux et content de lui. Sa propagande avec sa bande de guignols ne prend plus. Les effets réels de sa politique ? Résultat : 70% des Français ne font pas confiance à Macronéron pour « améliorer leur niveau de vie ».
Il n’a pas d’idée, pas d’idéal, pas de projet, pas de vision autre que celle du système qui l’a placé là. Il ne se réfère pas à une philosophie politique, ne se singularise pas par une analyse pertinente de la situation de la France et n’incarne pas non plus un projet de société. En Marche ? Juste un slogan. En marche vers quoi ? Juste l’illusion du mouvement. Après celle du changement. Jupiteux, lui, c’est la politique résumée à la seule ambition personnelle la plus cynique. Comme son déplacement aux Mureaux mardi, qui n’est pas le premier pour « promouvoir l’accès à la culture », racolage de voix en sous-titre : « On ne peut pas m’accuser de ne pas être soucieux de ceux qui ne sont rien, puisque je fais le déplacement pour venir les voir », eh hop des selfies….
Saturer l’espace médiatique, en une semaine, chaque jour une « réforme » annoncée avec des éléments de langage grandiloquent : ambitieuse, grande, révolution.
Politique du tournis. Annoncé : la grande réforme du service national, un grand plan hôpital, la réforme du baccalauréat, l’organisation de l’islam « de » France, la réforme de la SNCF, rien que ça ! Quant à la dépense publique qui devait baisser finalement elle augmente de 2 %, exactement sur le même rythme

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer