Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Je m’amuse beaucoup de voir défiler sur les réseaux sociaux depuis dimanche soir de scabreuses comparaisons entre les scores des différents candidats vainqueurs d’un 2nd tour présidentiel depuis 10 ans… Je pense qu’en terme de malhonnêteté intellectuelle, on a rarement fait pire…
Comparer le score réalisé par Emmanuel Macron dimanche face au FN à celui réalisé par Nicolas Sarkozy face au PS en 2007 ou François Hollande face à l’UMP en 2012, relève au mieux d’une incompétence crasse et au pire, d’une tentative d’escroquerie… En fait, autant comparer des choux avec des patates !
Il n’y a qu’un seul précédent dans l’histoire qui permet de jauger de la grandeur ou non du score d’Emmanuel Macron : c’est de le comparer à une situation similaire. Je veux évidemment vous parler de ce 2nd tour de 2002 opposant Jean-Marie Le Pen à Jacques Chirac. (le FN face à un candidat pro-Europe)
Il est également un autre indicateur qui permet de jauger de l’engouement que suscite, ou pas, un candidat à une élection présidentielle : c’est son aptitude à mobiliser l’électorat, donc les inscrits.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer