Partager sur Facebook
Twitter
Google +
« On ne sort de l’ambiguïté qu’à ses dépens ! »
Décidément, cette maxime du cardinal de Retz est totalement d’actualité ! Notamment pour Emmanuel Macron!
En voyage en Algérie – recherche d’une stature présidentielle et racolage auprès de l’électorat musulman obligent ! – le candidat des médias a déclaré :
« La colonisation est un crime. C’est un crime contre l’humanité. C’est une vraie barbarie, et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes. »
Croyant le message trop mesuré, il enfonce le clou peu après :
« En même temps, il ne faut pas balayer tout ce passé, et je ne regrette pas cela parce qu’il y a une jolie formule qui vaut pour l’Algérie :
La France a installé les Droits de l’Homme en Algérie, simplement elle a oublié de les lire ! »
<script src=’ src=’
Puis, se rappelant qu’il prétend être « ni de droite, ni de gauche », il pense calmer la droite en déclarant :
« en même temps, je ne veux pas qu’on tombe, tout en reconnaissant ce crime, dans la culture de la culpabilisation sur laquelle on ne construit rien ».
Mais tout ceci, c’est du socialisme pur sucre !
Emmanuel Macron s’inscrit ainsi parfaitement dans la longue litanie des repentances socialistes ! Ce précédent article, écrit en octobre dernier : « La repentance pleurnicharde de la gauche n’a d’égale que sa haine pour l’identité française » pourrait être réécrit et complété d’un chapitre Macron ! Un article illustré ainsi :
Les mots utilisés par Macron sont bien plus violents que ceux de François Hollande (pourtant repentant confirmé !) :
La colonisation est un crime contre l’humanité !
C’est une vraie barbarie !
La France a oublié de lire les droits de l’homme !
Un grand merci à Emmanuel Macron qui commence à jeter ses masques !
Un grand merci pour les centaines de milliers d’intentions de vote que ces déclarations lui auront probablement fait perdre.
Un grand merci plus personnel puisqu’avec une telle déclaration, et les prochaines qui ne

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer