Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Oui, il est préférable de choisir une autre avenue pour casser. Il faut faire tourner la casse, chacun son tour : un samedi ici, le samedi suivant ailleurs. Répartir équitablement sur tous les quartiers. Les Champs ont largement profité. La Rue Royale, l’Avenue Montaigne piaffent d’impatience. Les vitrines de luxe et la banques ne manquent pas à Paris. Qu’une telle idée puisse être interrogée illustre l’état de délabrement des esprits en ce moment.
EN DIRECT – La réunion de crise à l’Elysée avec Emmanuel Macron et plusieurs ministres s’est terminée à 13h30 – 140 commerces vandalisés à Paris samedi dont 91 sur les Champs-Elysées
— Dibiz C (@CDibizc) 18 mars 2019

Macron envisage d’interdire les manifestations sur les Champs-Élysées > pic.twitter.com/BkT93TsJBm
— Le Parisien (@le_Parisien) 17 mars 2019

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer