Partager sur Facebook
Twitter
Google +
 mais qu’il est amusant de constater #PtitMacron cirer les pompes de Trump avant son déplacement à ce point. Le président américain est par ailleurs jugé «très intelligent» et même «cohérent», aujourd’hui, et l’Élysée ne lésine pas sur les adjectifs valorisants. Figurez-vous, même qu’« «ils se parlent comme deux vieux potes», alors qu’il n’y a pas si longtemps il condamnait en bloc les propos de Trump et maintenant ils ont une « relation personnelle très forte ». Il ajoute « nous avons une relation très spéciale », ah oui, au pied…, relation amoureuse donc, aussi ?
En avant pour le #MacronShow : une séance de questions-réponses avec des étudiants à l’université George-Washington est prévue. Va-t-il leur réciter « Pierre et le Loup », ou bien va-t-il dénigrer la France ou se poser en Maître d’école pour une séance de coaching de vie ou d’entreprise, comme en Inde ?
Le 16 juillet 2016, #Macreux1er s’attaquait au manque d’« humilité » de Trump, croquignolesque, non, pour le mégalo ?
Interview France culture : « Ce qui est en train de se passer aujourd’hui à travers les premières déclarations de Donald Trump, ses premiers choix […] est extrêmement grave et préoccupant. »
Ensuite « Amérique qui provoque sur certains sujets […], qui déséquilibre des choses construites depuis tant de décennies et qui sont très précaires […], une Amérique qui décide en même temps de se replier sur elle-même ». Il ajoute : « Les États-Unis ne seront plus avec nous les gendarmes du Monde. »
« Il faut montrer qu’on ne fera pas de petites concessions, même symboliques ».
Sur le climat : « l’heure est grave, une erreur pour les intérêts de son peuple et une faute pour l’avenir ».
Les critiques, lesquelles ? Macreux1er nous dirait qu’il n’a même pas tenu ces propos, aujourd’hui, il est in love with Trump 
… mais il n’a rien obtenu, si ce n’est le voyage à Washington », suite du titre. Macreux1er pense que courtiser est une politique en soi. Monarc en perdition, mascarade du courtisan, ne lui manque plus que la poudre pour se camoufler derrière son maquillage.
Et voilà, alors que la totalité

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer