Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Une expertise psychiatrique serait plus appropriée le concernant… Après son allocution quasi larmoyante la semaine dernière, voilà « L’Enlysée » faire semblant. Chez #MacronFaussaire tout n’est que com’ et mensonge… Tenter de s’en sortir par tous les moyens quitte à encore mentir, ne lui coûte rien, il se dit que peut-être cela prendra dans l’opinion, le trouillard la peur au ventre qui était prêt à être exfiltré de son Château. Gouverner, c’est prévoir. L’Egocratique n’avait qu’un « projééé », sa personne ! Sa vacuité n’a d’égale que sa fatuité !
Cour de maternelle : #PtitMacron a demandé à Bêêyrou « qu’il arrête d’emmerder Philippe », alors que lui a une forte tendance à demander qu’on arrête de l’emmerder pendant qu’il passe son temps à nous trouver de nouvelles emmerdes aux Français. Nous avons des cinglés à la tête du pays.
« Hare Krishna, Hare Krishna, Hare Krishna… » « Nous voulons faire en sorte que le travail paie ». Toujours le même mantra, comme si de le marteler pour mieux l’enfoncer comme un clou, ferait comme par magie que les Français du jour au lendemain, financièrement, s’en sortiraient mieux !
Promesses, ah les promesses… Ils sont tellement « Enlysées » qu’ils y vont tous à présent de leur pseudo-mea culpa. Au tour de l’insignifiant Philippe, cette semaine : « Nous avons fait des erreurs. Nous n’avons pas assez écouté les Français », ajoutant toutefois qu’il n’entend pas changer de cap : « Je reste persuadé qu’ils veulent qu’on transforme ce pays. Je leur dis que leur impatience est la mienne. Nous allons continuer à réparer le pays en les associant davantage ». Donc, pas de changement de cap, mais voulant soi-disant « réparer », ce qui ne veut rien dire, puisque lorsqu’ils estiment réparer, cela s’avère être détruire et appauvrir !
Des erreurs vraiment? Pas plutôt de l’incurie ?
Et toujours aucune réforme de fond du fonctionnement de l’État.
À son tour il cherche à minimiser la crise des dernières semaines en parlant encore une fois d’erreurs de méthode ou de communication. Cette crise symbolisée par les ‘GJ’ est

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer