Partager sur Facebook
Twitter
Google +
En clair, du bon usage en affaires de la « repentance », et du « crime contre l’humanité » :
« Un rapprochement entre les deux pays pourrait favoriser les affaires : l’emplacement de l’Algérie est stratégique face au marché européen et à la jonction des États d’Afrique et de la Méditerranée ».
« L’ambition dont on n’a pas les talents est un crime » Chateaubriand – Mémoires d’Outre-tombe – T 5 -Livre XIV Lettre à Madame Récamier (Magistro). Malgré cela, la pensée complexe de Macron l’a conduit les doigts dans le nez de conseiller du hollandisme primaire à l’Élysée au poste de ministre à Bercy et de ministre de Bercy à président-élu à l’Élysée. Lu sur BFMTV International : « Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a salué les « anticipations et initiatives » du leader d’En Marche, les qualifiant « d’amples démonstrations de sa détermination à travailler » avec l’Algérie. « Votre élection bien méritée (…) récompense, à bon droit, la force de votre volonté, la lucidité de votre vision et la rectitude de vos engagements. Le peuple français qui a su choisir l’homme d’État (…) capable de présider à ses destinées dans cette conjoncture difficile (…), a, ce faisant, fort opportunément distingué un « ami de l’Algérie ». Le nouveau chef d’État français a fait « l’ample démonstration de (sa) claire détermination à travailler avec nous à compenser les occasions manquées dans les relations algéro-françaises », affirmant que le peuple français a « distingué un ami de l’Algérie« . (G.D. avec AFP)
En visite à Alger en février dernier, Macron a mis en scène la « repentance des affres et des crimes du colonialisme » et déclenché une polémique franco-française en qualifiant abusivement la colonisation française de « crime contre l’humanité« . « La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes« .

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer