Partager sur Facebook
Twitter
Google +
L’impôt est décidé par des gens qui ne le subissent pas. La politique migratoire est décidée par des gens qui ne la vivent pas. L’Éducation par ceux qui trouvent des institutions haut de gamme pour leurs enfants et qui ne veulent surtout pas se mélanger alors qu’ils prônent le « vivrensemblisme ». La sécurité du pays est gérée par des gens surprotégés. L’hôpital est géré par des gens qui se font soigner dans le privé, etc…
Depuis 2012, « la médiocrassie » règne, tout est catastrophique et rien n’est de bon sens. Qui avait pondu le programme ‘économique’ de Normal1er ? Macronéron avec ses amis du « Club de la Rotonde » ! Depuis 2017, le peuple… Quel peuple ? Sa Sérénissime suffisance s’amuse, d’ailleurs il ne rêve que d’une chose, une Monarchie absolue, à bas le Parlement, le Sénat et les citoyens aux oubliettes, tout cela l’encombre, ils sont un obstacle sur son chemin !
L’impôt à la source, d’après Darmanin : fera gagner du pouvoir d’achat. La Macronie ne sait vraiment plus quoi inventer. Une usine à gaz pour les entreprises. Une « réforme » qui va encore coûter cher aux contribuables.
En un an ce gouvernement de racketteurs a augmenté toutes les taxes possibles et imaginables, et il en invente même : « taxe mégots », dernière invention. Hausses des taxes sur les carburants, contrôles techniques plus chers, nouveaux radars, etc. Ponctions tous azimuts.
Alors, il existe parfois de « l’argent magique » comme pour un soi-disant programme humanitaire d’urgence mis en place par les ONG pour la Syrie : 50 millions…. Ou pour ses amis « premiers de cordée » et ensuite devinez qui paye l’addition ? Ceux qui ne sont rien ! Le 16/04/2018 Macronéron affirmait qu’il n’y aurait pas de nouvel impôt, le 25/04/2018 Philippe annonce « que la reprise de la dette de la SNCF demandera un effort supplémentaire aux contribuables ».
BLM et le Livret A : à partir de 2020, le taux de rendement de ce produit d’épargne n’aura plus vocation à couvrir l’inflation. Mais fièrement il annonce qu’il ne pourra pas descendre sous 0,5 %.
Les classes populaires et moyennes  encore

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer