Partager sur Facebook
Twitter
Google +
« Président des riches », renvoi d’ascenseur, qui fait croire à la thèse du « ruissellement » alors qu’il ne fait que ponctionner et ce sont toujours les mêmes qui trinquent ! Du coup, l’imposture Macron a décidé de créer un groupe de Gauche dans sa majorité à l’AN en guise d’alibi ah ah ah, et pour enrayer cette vérité, il « envisage » également la suppression de l’universalité des allocations familiales pour les personnes aisées et « en même temps » une augmentation par exemple, de la taxe portuaire pour les yachts. Une politique discriminatoire. Signes extérieurs de bêtise. Cela permet surtout de faire passer la pilule de l’ISF et son cadeau à 5 milliards, tout en se donnant un vernis social, au profit des très riches. D’une grande malhonnêteté intellectuelle, car cette majorité à qui l’on va supprimer les allocations ne paye pas l’ISF ! La Macronie est d’une injustice sociale absolue. Elle met à mal toute l’Economie d’un pays, déjà en ruine après François-La-Faillite !
La dette publique en hausse de 22 milliards d’euros, à 99,2% du PIB. La barre symbolique des 100% est en ligne de mire. La situation est grave : un simple mouvement sur les taux d’intérêt peut mettre la France en situation de faillite. Voilà la réalité, loin des fanfaronnades gouvernementales et des mises en scène présidentielles. Et rien, dans la politique menée par ce gouvernement de bouffons, ne laisse entrevoir que la situation pourrait s’améliorer, dans le cirque actuel.
L’insignifiant porte-flegme Philippe a donné une interview dans Libé et voilà ce qu’il affirme puisque d’après lui, ce sont les Français qui ne comprennent rien : « Beaucoup de mesures redistribuent du pouvoir d’achat vers les plus faibles et les classes moyennes. L’augmentation de la prime d’activité, l’exonération de la taxe d’habitation, l’augmentation inédite du minimum vieillesse et la suppression des cotisations salariales pour près de 25 millions de salariés. Plusieurs dizaines de millions de Français seront financièrement gagnants dès janvier 2018. C’est un budget ambitieux, un budget de transformation, un budget équilibré ». AVEC QUEL ARGENT ?

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer