Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Mais « pensez printemps, les amis… ». La défaillance de CastaKéké est au niveau d’un gouvernement totalement dépassé et d’un amateurisme sans précédent au plus haut niveau de l’État. Choupinet au club Mickey à la Mongie, CastaSimplet qui se prend pour Travolta à coups de shots de vodka, Philippe l’insignifiant, etc. La Ruine En Marche.
ManuLeFroussard et sa bande de pieds nickelés, connaissent les casseurs, mais laissent faire, c’est le sous-titre de ce que les policiers dénoncent. « Laxisme sécuritaire », toute l’opposition dénonce aussi, elle a entièrement raison ! CastaSimplet en fait des tonnes : « quand on est ministre de l’Intérieur, on l’est sept jours sur quatre », eh oui…
Macron/Philippe/Castaner, aveu d’impuissance, échec. Ces initiateurs du désordre sont incapables de rétablir l’ordre. Quoi qu’il se passe, c’est la faute du gouvernement, ce trio d’incompétents peut dire ce qu’il veut, c’est toujours la faute du gouvernement en place. En ce qui les concerne depuis deux ans c’est un manque de professionnalisme certain, dans tous les domaines, et dernièrement de l’avis des syndicats de policiers tous unanime, pour le régalien. C’est une réponse politique et non répressive qu’il fallait. Macreux1er s’enlise. « C’est pas moi mais l’autre » ; Philippe a chargé la préfecture de police de Paris, qui est responsable selon lui des «dysfonctionnements», pour n’avoir «pas correctement exécuté» les mesures sécuritaires du gouvernement. Le préfet bouc émissaire.
Trop grosse ficelle pour « protéger » le « marseillais » et son incompétence crasse ! CastaSimplet a encore sauvé sa tête… Jusqu’à quand ? Devant tant de nullité absolue, il fallait exécuter quelqu’un, mais pas celui qui confond les mantilles de nos grands-mères avec le voile islamique ! Toute honte bue, le petit bras des milieux interlopes du Var laisse licencier le PP qui était sous ses ordres !
Faire sauter un pauvre fusible pour tenter de calmer l’opinion et, tout autant, faire oublier que Macreux1er faisait du ski avec môman, tandis que ça flambait sur les Champs-Élysées, n’est en effet guère reluisant. Faire croire que ce qu’il est advenu samedi n’est que la responsabilité d’un seul homme.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer