Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Ni « père », ni « mère » à la Mairie de Paris
Taubira l’avait pourtant promis lors des débats de 2013 sur le « mariage pour tous » : il n’y aurait pas de « parent 1 » et de « parent 2 ». Cinq ans plus tard, à l’initiative de la conseillère mélenchoniste Danielle Simmonet, le Conseil de Paris vient de voter, à l’unanimité des présents, un vœu consistant à remplacer « père et mère » par « parent 1 et parent 2 » dans tous les formulaires de la Ville !
Il est vrai qu’Ottawa avait déjà donné l’exemple puisque, au nom de la soi-disant lutte pour l’égalité des genres, le gouvernement de Justin Trudeau avait déjà entrepris la même réforme pour les formulaires des services fédéraux. Va-t-on vers une désexualisation de la filiation, comme le réclament certains lobbies homosexualistes ?
 

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer