Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Des différences d’appréciation auraient éclaté sur les bancs de l’Assemblée Nationale entre Jean Luc Mélenchon et Danielle Obono.
Différences sur le fait que Mélenchon aurait applaudi à la déclaration du ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, sur l’organisation et l’insulte de SUD93, tandis que l’ineffable Obono, chef d’escadrille de la bêtise raciste assumée, aurait, par une main directive sur son épaule, signifié son opposition aux applaudissements de son chef de file. Il semble bien qu’il ne soit pas dans l’escadrille susnommée.
Petit rappel : à l’Assemblée, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, condamne sévèrement les propos et la démarche de SUD-93, ce syndicat gauchiste islamisé, et annonce une plainte pour « diffamation » contre ce syndicat, qui dénonce un prétendu « racisme d’Etat ». A ces propos, la grande majorité des élus se lève ! Il ne faut pas s’étonner que les gauchistes du NPA s’affolent dans leur torchon politique face à ces applaudissements : Enfin, en s’attaquant à SUD-éducation 93, c’est à l’ensemble du mouvement antiraciste que Blanquer et le gouvernement s’en prennent, et l’on ne s’étonne guère que les députés du Front national aient chaleureusement applaudi l’intervention du ministre à l’Assemblée nationale. Ils sont bien seuls dans ce déni de réalité. C’est bien l’ensemble des élus, ceux du Front National et les non-inscrits qui ont salué et applaudi les propos du Ministre de l’éducation. Face à des Obono, des PIR et autres gauchistes malveillants, il faut refuser et combattre.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer