Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Une marche contre l’antisémitisme et les moulins à vents

A l’initiative de ce qui reste du PS une grande marche contre l’antisémitisme (encore une) est organisée mardi 19 février à Paris. En tout, 14 partis politiques seront présents. Le Rassemblement National n’a pas été invité, sans doute la bande à Hamon a-t-elle estimée qu’il y avait trop de nazillons chez la Marine. La France Insoumise y sera, y sera pas, on ne sait pas trop. Quant à Debout la France, ils s’abstiennent, évoquant non sans raison une récupération politique.
Une marche contre l’antisémitisme, c’est chouette non? Il faut que cela cesse, n’est-ce pas… « Jamais nous n’accepterons la banalisation de la haine » qu’il dit le communiqué, « l’antisémitisme, ce n’est pas la France ! » L’antisémitisme, ce n’est pas la France, ben encore heureux. D’abord parce que, qu’on le veuille ou non, la « communauté juive » de France se limite à environ 500 000 individus sur 67 millions d’habitants et ensuite  la France c’est tout plein d’autres choses: des non juifs, des cathos, des muzz, des beaux, des moches, des églises plusieurs fois centenaires et hélas, bien trop de mosquées, des villages ruraux, le multiculturalisme, la diversité heureuse (copyright Juppé), etc… la France c’est tout plein de choses, il serait donc couillon de la limiter à l’antisémitisme.
« Jamais nous n’accepterons la banalisation de la haine », là, on devrait être d’accord sauf que cela fait des années qu’elle est banalisée, la haine. Tiens, va voir dans les quartiers si les racailles aiment les babtous, ils ne les aiment pas, ils les haïssent et ce depuis des lustres. La haine de l’autre, elle est partout en France. On déteste les pédés, on hait les trans et les travelos, on n’aime pas les blacks, les blacks n’aiment pas les arabes, les pauvres détestent les riches qui le leur rendent bien, Castaner déteste les Gilets Jaunes quand ceux-ci vomissent les antifas et les keufs, le PS hait le RN et moi, je n’aime pas les muzz. Elle est partout la haine, elle est multiple, a mille visages et nous empoisonne l’existence. Un climat délétère qu’il a

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer