Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Violence à gauche, bisous à droite. Devinez qui gagne ?
Dimanche avait lieu à Paris La Marche pour la Vie; une marche qui s’effectue depuis une douzaine d’années. Les marcheurs manifestent ainsi, pacifiquement, contre, et pour faire simple, la PMA, la GPA, la banalisation de l’avortement et toutes les dérives progressistes en matière de mœurs. En grande majorité, la population de cette manifestation est de droite (toutes tendances), catholique (tradi ou pas) et familiale; une population calme, tranquille, voire docile.. Selon les organisateurs, la manifestation de dimanche a rassemblé 40 000 participants sans que le moindre incident n’ait été signalé.
Pour aller à cette manif, un car avait été affrété par l’Association Familiale Catholique. Après plusieurs arrêts, le car, à 07h45, procède à Rennes à un dernier arrêt pour ramasser les derniers participants du coin avant de partir pour Paris, C’est à ce moment qu’une cinquantaine d’encagoulés l’encercle et l’immobilise, un fumigène est jeté à l’intérieur brûlant les vêtements de deux personnes ainsi qu’un siège. On imagine la panique à l’intérieur parmi les passagers âgés de 15 à 75 ans… Il faudra plus de trois heures pour que le bus puisse reprendre sa route.
Voilà ce que cela donne avec plusieurs titres de journaux:
– Marche pour la vie : cinquante manifestants cagoulés attaquent un car pour Valeurs Actuelles,
– Marche pour la vie. Le car pris en embuscade à Rennes pour Le Télégramme,
– Rennes. Une manifestation pour empêcher le départ des anti-IVG pour Ouest-France.
A ma connaissance aucune chaîne de télévision n’en a parlé.
L’identité des agresseurs? Vu qu’on est à Rennes, pas difficile de la cerner: antifas, gauchiasses et autres bouffeurs de curé. Certains témoignages parlent de la présence de féministes et de militants LGBT.
Suite à cet incident, ma copine Boutfil, avec sa verve habituelle, m’a laissé le commentaire suivant sur le précédent billet:  » C’est de pire en pire, on croyait qu’on était au fond avec hollande, ben non, ils creusent encore ces cons ! tous les jours on apprends des trucs qui fatiguent, tiens, par exemple, le bus attaqué à Rennes avec des gens âgés, des gosses, ils se rendaient à la manif pour la vie, ils n’avaient pas le

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer