Partager sur Facebook
Twitter
Google +

J’aime bien Salvini, pas seulement parce que Macron l’attaque et qu’il le lui rende bien, mais tout simplement parce que ce type a tout compris de la volonté des peuples européens de ne pas être étranger chez eux. C’est d’une logique si simple que le système ne veut pas entendre.
Où que vous alliez dans le monde aucun peuple autochtone ne veut être minoritaire sur sa propre terre. Parce qu’être minoritaire c’est l’insécurité. On n’est pas en sécurité lorsqu’on est moins nombreux que d’autres, c’est ainsi. Ce n’est pas une de mes inventions, mais la simple réalité des choses, ce qui existe depuis que le monde est monde. Seulement nos élites ont décidé le contraire, parce qu’elles ne le comprennent pas ou ne le désirent pas.
Salvini est un type du peuple, du coup il gène la technocratie européenne, mais surtout il saisit la portée des gilets jaunes, il sait les volontés populaires de gens qui ont décidé de dire stop nous ne mourrons pas, en tout cas pas sans avoir combattu.
« Je soutiens les citoyens honnêtes qui protestent contre un président gouvernant contre son peuple », a notamment déclaré Matteo Salvini. L’autre vice-Premier ministre, Luigi Di Maio, a abondé dans le sens de son collègue : « ‘Gilets jaunes’, ne faiblissez pas ! »
Enfin des déclarations censées et celles-ci viennent de l’étranger, à se demander si l’opposition Française n’a pas coupé les ponts avec son peuple.
L’Italien Matteo Salvini commente la crise des Gilets jaunes et réclame le départ de Emmanuel Macron: “Plus vite il rentre chez lui, mieux ça vaut”
— Le JDD (@leJDD) 8 janvier 2019

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer