Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Démission c’est la seule bonne action que peut faire M. Collomb, ce dernier doit partir et vite. Ce n’est pas une énième demande de démission contre un ministre que je fais, non ce sont les policiers eux-mêmes qui ne veulent plus être dirigés par un ministre fantoches qui leur fait honte.
« Il est quand même le premier flic de France, s’agace Alexandre Langlois. On est au cirque. M. Collomb est un ministre qui n’a fait que mentir depuis qu’il est là, il ne fait qu’esquiver les coups. »
Comment lui donner tort à ce vaillant policier ?
On ne peut pas dire que les précédents ministres de l’intérieur étaient de formidables gaillards, mais au moins certains d’entre eux avaient une forme d’énergie qui dans un marketing politique toujours plus présent font qu’ils donnaient une forme d’illusion de « je vais mettre aux pas les voyous ».
Collomb même lever un minimum le menton ne sait pas faire, on a l’impression que c’est Pinot simple flic aux manettes, et encore ce dernier était vaillant.
Il faut savoir que la Place Beauvau c’est aussi une représentation, les policiers qui sont ses employés doivent pouvoir se dire « je me reconnais dans mon ministre », Collomb devant être leur porte-voix, autrefois on utilisait le terme de « 1er flic de France ».
Je comprends très bien la honte qu’éprouve les policiers d’avoir à leur tête un ectoplasme qui doit sa place à Macron car il a été à l’époque le premier à le soutenir. Posez-vous la question pourquoi Mitterrand, Jospin et même Hollande n’en ont jamais fait un ministre. Se le demander c’est déjà y répondre. En attendant Collomb démission.
SOURCE BFM TV

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer