Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Malgré un travail en contrat à durée indéterminée depuis un an, Michael est toujours dans la rue. Et chaque soir, il monte sa tente sur un bout de trottoir au cœur de la capitale… Extrait du magazine « 19h le dimanche » du 11 février.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer