Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Selon nos informations, Michel Sapin sera prochainement nommé conseiller d’État. Il s’agirait d’une nomination inattendue, puisque l’ancien ministre des Finances a 65 ans et peut donc partir à la retraite.
Cette information devait se confirmer demain en conseil des ministres. Par la même occasion, elle ne devrait pas manquer de susciter la polémique. En effet, une nomination au Conseil d’État ouvre droit à un traitement confortable pour une charge de travail incertaine. Qui plus est, il y aurait quelque incongruité à nommer un membre de l’ancien exécutif à un poste de magistrat. Une fois de plus, la notion d’indépendance de la justice administrative en prendrait un coup (si tant est que l’indépendance de la justice judiciaire se porte mieux).

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer