Le tout nouveau directeur de la CIA, Mike Pompeo, est arrivé en Turquie. Il a été accueilli à l’aéroport d’Esenboga (d’Ankara) par des représentants de l’ambassade des États-Unis. Il a rencontré son homologue turc, Hakan Fidan, et le président Recep Tayyip Erdoğan. La Turquie espérait obtenir la fin du soutien états-unien aux kurdes syriens, voire une aide pour lutter contre eux, ainsi que l’extradition de Fehtullah Gülen. Les États-Unis entendaient définir les conditions de la lutte non seulement contre (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire