D’ordre de mon gouvernement, en réponse à la lettre datée du 13 avril 2018 émanant du Représentant permanent d’Israël auprès de l’Organisation des Nations Unies (S/2018/349), et comme suite à ma lettre datée du 20 février 2018 (S/2018/142) concernant diverses allégations sans fondement formulées contre la République islamique d’Iran, j’ai l’honneur d’appeler votre attention sur ce qui suit : Contrairement à l’allégation infondée qui a été faite, les détails opérationnels fournis au Gouvernement iranien (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire