Partager sur Facebook
Twitter
Google +
L’armée, appelée la Grande Muette, commence à l’ouvrir et se fait entendre cette semaine…
Il y a tout d’abord la parution aujourd’hui du livre du Général de Villiers intitulé laconiquement Servir, où il revient sur ce qui l’a conduit à donner sa démission le 13 juillet dernier, après avoir été publiquement insulté par notre Président de la République. Servir, un terme qu’ignore ce « bleu bite » qui n’a même pas fait son service militaire et ne connait de l’armée que le « command car » dans lequel il aime parader sur les Champs Elysées dès que l’occasion se présente et que la météo le permet. Donc outre cet ouvrage, ça grogne aussi dans les rangs des associations d’anciens combattants qui ont d’ores et déjà annoncé leur intention de boycotter les commémorations du 11 novembre de cette année.
La raison de leur colère ? L’état de délabrement avancé de la Nécropole Nationale où reposent 7500 soldats tombés pour la France, majoritairement des poilus. Leurs tombes sont cassées laissant apparaitre des morceaux de ferraille, les plaques d’identité sont décrochées et gisent au sol, les croix de guingois bref « c’est irrespectueux, même insultant pour la mémoire des soldats » fustige Gérard Karolzak, président de la section du Souvenir français de Montdidier (dans la Somme, département théâtre de nombreuses batailles).
Mais ça va changer rassurez-vous ! Ah bon ? L’état va enfin honorer la mémoire de ceux à qui on doit tant et faire preuve de patriotisme ? Non, ne rêvez pas, le 11 novembre 2018, soit dans un an, aura lieu à la Grande Nécropole Nationale la dernière cérémonie du cycle commémoratif de la Grande Guerre 14-18 et Macron y fera ce qu’il fait de mieux « un coup de com » savamment orchestré devant un parterre de médias en mondovision. L’ONAC (office National des Anciens Combattants, représentant de l’Etat pour le ministère des armées) contacté il y a deux jours a d’ailleurs confirmé qu’à cette date « le cimetière sera beau (…) mais on ne pourra pas y accéder car les plantations seront fraîches ».

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer