La Russie pourrait quitter deux systèmes de connexion internationaux, Internet et Swift. La loi russe fait obligation aux opérateurs de stocker sur le territoire national les données personnelles des utilisateurs, mais plusieurs firmes états-uniennes refusent de se conformer à cette règle. Ces données sont illégalement transférées aux États-Unis pour le compte des services de Renseignement (National Security Agency). Selon le conseiller du président Poutine pour les télécommunications, German (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire