Partager sur Facebook
Twitter
Google +
De la mascarade du Louvre à … Pépéleputois. Un an d’imposture, c’est déjà trop !
Délire de grandeur, déconnexion du réel et obnubilé par ses utopies sublimes. C’est l’ennui d’être un Jupiter : il y a loin de Jupiter à la Terre, où vivent humblement la plupart des gens. Méprisant depuis un an tout ce qui n’est pas lui. Cette première année souligne que le Macronisme, n’est que du charlatanisme qui ne se donne que de grands airs … Pour rien. Aucun résultat ni sur la scène européenne ni à l’internationale. Un gamin dont l’arrogance est sans limites et outrancier. Il n’a même pas l’intelligence politique de cacher son mépris de classe. Jamais, sous aucun président, il n’y a eu en un an une telle fracturation de notre société. Un an de politique régressive, brutale et inégalitaire. Un an de reculs et de mensonges. Félicitations !
Pour Jupiteux « cette date du premier anniversaire ne marque rien ». Le sous-titre, c’est : j’ai besoin d’un autre mandat. « Ne pas chercher à être aimé des Français », dixit Macreux1er. Excepté qu’il fait tout pour (valable dans les deux sens) ! Et que penser de la pressaille macronlâtre qui l’encense du matin au soir depuis un an, si ce n’est pour nous le vanter tout en le vendant à coups de manipulations, de sondages bidons et de désinformation  ?
La France, seul pays au monde où un documentaire sur Macreux1er réalisé par un documentariste (Delais, balourd énamouré) qui a voté et fait campagne pour lui, et qui par la suite a été nommé à la tête d’une chaîne publique par PtitMacron, est diffusé sur une autre chaîne publique… Propagande inouïe. Pire encore, il se fait commentateur de sa propre histoire qu’il réécrit à sa guise et à sa gloire, grâce à un quasi-monologue. Macreux1er qui voulait que sa parole soit solennelle et rare avait fustigé la présidence bavarde de Normal1er disant qu’il n’avait été qu’un commentateur. Aujourd’hui en difficulté, il se fait commentateur de son « action » à la moindre occasion. Le « Nouveau Monde » a pris un

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer