Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Natacha Polony attaque la radio Europe 1 aux Prud’hommes. L’éditorialiste, qui réalisait une revue de presse très suivie dans la matinale de Thomas Sotto, a été évincée de la station de radio au courant du mois de juin suite aux pressions d’un journaliste militant d’extrême gauche, Patrick Cohen.
Natacha Polony va attaquer aux Prud’hommes son ancien employeur, la radio Europe 1, révèle Puremédias, confirmant une information de « La lettre de l’audiovisuel ». Elle réalisait une revue de presse matinale dont l’audience était excellente, avant de s’être vue signifier son licenciement par courrier, au courant du mois de juin, quand Patrick Cohen a été recruté et qu’il a fait pression pour qu’elle soit écartée car il ne tolère aucune diversité d’opinion – mais défend la diversité.
« Je suis surprise d’avoir reçu ce courrier. Je m’explique difficilement cette décision. On discutait, on m’avait juste dit que la revue de presse allait continuer mais avec quelqu’un d’autre », avait-elle expliqué à Puremedias, le 15 juin dernier.
La journaliste, employée depuis 2012 par la station de radio, conteste son licenciement. Elle souhaite faire requalifier en CDI l’ensemble de ses CDD au sein du groupe Lagardère, précise le site.
500 000 € de dommages et intérêts pour préjudice moral et d’image

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer