Les gendarmes mobiles déployés sur place ont tiré des grenades lacrymogènes ainsi que des grenades assourdissantes en réponse à des tirs de projectiles.

          Tôt lundi matin, 2.500 gendarmes sont arrivés aux abords de la Zad de Notre-Dame-des-Landes pour procéder à l’expulsion des 250 zadistes présents sur place. L’opération d’expulsion a commencé à six heures. Des affrontements ont éclaté lundi matin sur la ZAD de Notre-Dame-des-landes (Loire-Atlantique) entre occupants et forces de gendarmerie mobiles, alors que débutent des opérations d’expulsion. Les gendarmes sont en train de progresser dans le lieu-dit Les Fosses Noires en repoussant les zadistes qui s’opposent avec des gaz lacrymogènes, selon un journaliste de Ouest France présent sur place. Un gendarme a été blessé à l’œil par un jet de projectile. Il a été évacué à l’hôpital, selon les informations obtenues par Europe 1. Il souffre d’un décollement de la rétine après avoir été touché par un tir d’artifice. Il a été évacué au CHU de Nantes, selon Franceinfo. source Europe1.fr

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France