La « crise des migrants » diminue actuellement en Europe, mais elle devrait s’amplifier de manière dramatique dans les prochaines années. Les gigantesques déplacements de population qui se préparent sont la conséquence de la politique actuelle d’exploitation des Africains.

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire