Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Il n’y a pas en France de « culture du viol », #Schiappadingue et pourquoi pas une « religion du viol », aussi ! Honte, que la cause des femmes soit si mal représentée et défendue par cette folle. Ces propos sont très choquants et interrogent, quand ils sont tenus par une secrétaire d’État à l’égalité, entre les femmes et les hommes. C’est équivalent à dire qu’il existe une culture du crime. Culture, implique que la société a élevé, dans ses approches coutumières, le viol, au rang de comportement de masse. D’où vient la « culture » tout court, et pas seulement « du viol » de cette hystérique ? Comme si on enseignait cette matière aux garçons. Tous les hommes ne sont pas des violeurs ! Avec elle tout homme est visé, donc, son mari en fait partie ?
Il faut d’abord bien choisir les mots pour ne pas susciter le contraire de l’effet recherché. Expression impropre et malhonnête, mais attention Schiappa à ne pas verser dans l’excès contraire et donner systématiquement raison aux féministes hystériques. Ceux qui respectent les femmes sont bien plus nombreux que les pervers. Si elle continue avec ses propos outranciers, elle arrivera à créer un climat de défiance général qui, une fois encore desservira la cause des femmes. La grande majorité des hommes qui vivent par amour de leur conjoint, de leurs enfants et de leurs proches méritent que leur parole soit respectée aussi.
La courtoisie, en revanche, étant considérée comme un marqueur d’une éducation, sera-t-elle condamnable ? Ce refus – sorte de morale inversée – associé à celui de punir prôné par les tenants des philosophes déconstructeurs, a conduit à la société actuelle.
Une généralisation insupportable, elle manque franchement de culture ; ça se corrige, mais c’est plus long qu’une carrière de ministre.
Elle est toute contente, celle qui affirme que lorsqu’un mari réveille sa femme qui dort par un baiser, l’agresse, elle a présenté son projet de loi qui « vise à réduire les violences sexistes et sexuelles ».
« Écrire dans les lois de la République qu’il est interdit de menacer,

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer