Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Dans notre pays, pour nos gouvernants il y a visiblement deux types de français. Ceux de la gauche, des élites mondialisées et de la nouvelle France et il y a tout le reste.
Les premiers sont adulés, choyés et considérés comme les représentants de la France qu’il faut mettre en avant, puisque plus intelligente, plus belle, plus tout ce que l’on désire. Les autres, sont les bannis, ceux que nos dirigeants veulent à tout prix changer et au plus vite. Un peu comme si elle ne devait pas exister. Elle est grivoise, paillarde, franchouillarde, elle est raciste, xénophobe, colonialiste, conservatrice, elle est à expurger comme si elle n’existait pas.
J’en veux pour preuve la mort de notre soldat français, adjudant tué au combat à la frontière irako-syrienne, dont on ne veut pas donner le nom un peu comme si seul son grade importait. Il a droit à son petit hommage à la va-vite à coups de tweets, car c’est ainsi qu’on communique. Donnez votre vie vous aurez à droit à votre tweet d’hommage et puis s’en va. Un peu comme si c’était une obligation, les français étant attachés à l’armée la demandant avec force et vigueur.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer