Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Du jamais vu sous la V ème République !
A 40 jours du premier tour de l’élection majeure de notre pays, l’élection présidentielle,
la « justice » vient priver une grande partie du peuple de droite de son candidat désigné.
Oui, la justice doit passer, mais dans toute véritable démocratie, la justice aurait suspendu – gelé pas abandonné ! – son action à l’approche d’une échéance électorale aussi importante.
Qui plus est, pour François Fillon, le mal est fait dans une démocratie d’opinion où les Français ont été gavés, gavés jusqu’à vomir, d’une suite ininterrompue de révélations reprises en boucle pour toutes les chaines d’infos et entretenues sur des réseaux sociaux devenus hystériques.
En attendant que la justice reprenne son cours, les Français, abreuvés par une presse sans foi ni loi, de révélations toutes à charge, avaient largement de quoi condamner François Fillon, dans les urnes !
<script src=’ src=’
Au lieu de cela, le gestion de l’affaire Fillon pourra rentrer dans le livre Guiness des records :
Un record de réactivité : l’encre des premières révélations du Canard enchaîné n’était même pas encore sèche que le parquet national financier s’autosaisissait de l’affaire !
Un record d’efficacité : rien n’arrêta la parquet financier, aucun des recours des avocats, aucun soupçon sur ses compétences notamment dans le domaine de la séparation des pouvoirs.
Un record de communication : on avait jamais vu un parquet publier un communiqué indiquant « qu’en l’état les éléments recueillis ne permettait pas un classement sans suite« .
Un record aussi de viol du secret de l’instruction : les avocats n’ayant pas accès au dossier, les fuites dans la presse savamment orchestrées et filtrées dans le sens de la culpabilité de l’accusé ne pouvaient venir que des enquêteurs ou des magistrats !
Un record d’efficacité encore dans la nomination comme premier juge d’instruction, de Serge Tournaire, celui qui s’était illustré en mettant en examen Nicolas Sarkozy dans l’affaire Bygmalion, décision qu’avait refusé de cosigner le juge Van Ruynbeck !
Un autre record de vitesse battu par les 3 juges d’instruction qui, sans avoir eu le temps de prendre connaissance du dossier, décidaient en

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer