Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Deux jours de grève générale ont commencé mercredi pour faire annuler l’élection des membres de l’Assemblée constituante que veut organiser le gouvernement chaviste de Nicolas Maduro dimanche. Cette Assemblée constituante est le dernier va-tout que le gouvernement vénézuélien a imaginé pour faire taire la vague de contestation qui agite le pays depuis plus de quatre mois pour réclamer son départ. Au total 105 personnes y ont été tuées, deux hommes de 16 ans et 30 ans ayant encore perdu la vie mercredi. Le pays est au bord de la guerre civile.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer