Partager sur Facebook
Twitter
Google +

J’avais depuis longtemps fustigé les dépenses de la 1ère dame, évidemment les chiens de gardes de la macronie triomphante m’affirmaient tout le contraire. Celle-ci serait forcément très discrète, très peu dispendieuses, à les écouter on se demanderait même si Mme Macron n’allait pas payer pour tenir son rôle non officiel.
On sait tous que c’est faux, les preuves sont sur ce lien, parce que la République fait qu’elle vous octroie un niveau de vie souvent jamais connu par ceux qui tombent dans cette marmite. Rappelez-vous Bernard Tapie témoignant sur son train de vie dans les affaires puis comme ministre. Il affirmait sans complexe, alors qu’il était à l’époque très très riche, qu’au sein de la République il était bien plus dans l’opulence que dans son métier.
Vous savez je ne veux pas juger durement Mme Macron sur son coût comme 1ère dame, vous voyez jusqu’où je vais, non je m’insurge plus sur la volonté de faire croire aux Français que ce sera une broutille, qu’en réalité Mme Macron serait tellement économe qu’il n’en coûtera rien.
Je vais donner un exemple très simple qui sera sûrement analyser par mes amis journalistes et fera l’objet d’un article à charge contre moi, les 500 000€ de dépense demandée par Mme Macron sur la nouvelle vaisselle de l’Elysée sera allouée sur quel budget ? Sur celui de la présidence ou des 440 000€ officiels de la 1ère Dame. Car il s’agit on va dire d’un investissement voulu par Mme Macron. Bien entendu nous en apprendrons d’autres d’ici là.
En réalité tout ça est un jeu comptable puisque des dépenses qu’elle désire ne seront pas budgétés sur sa propre caisse. Un peu comme si une femme dépensait l’argent de son mari et disait à la galerie « moi mon salaire que je gagne me suffit pour vivre ». Qu’on me prouve que j’ai tort.
ILLUSTRATION JACK CHEVALIER

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer