Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Je voudrais rapprocher deux réactions très récentes d’hommes de gauche :
La première, que j’ai déjà dénoncée dans un précédent article, est celle de Thomas Guénolé à la suite de l’agression antisémite contre Alain Finkielkraut :
« Cela fait des années qu’Alain Finkielkraut répand la haine en France. Contre les jeunes de banlieue. Contre les musulmans. Contre l’Education nationale. Etc. L’insulter, comme insulter quiconque, est condamnable. Mais le plaindre, certainement pas ! »
La seconde c’est la démission fracassante de Maurice Szafran de Radio Classique à la suite de l’arrivée d’Eric Zemmour. Maurice Szafran qui, à cette occasion, a déclaré :
« Au moment où la société française est recuite de rages, j’espérais en des médias qui, comme Radio Classique, remplissent une fonction d’apaisement et d’explication »
Pour ces hommes pétris d’une idéologie qui les pousse à l’intolérance, la règle « morale » est la suivante :

Oui au pluralisme dans les radios … mais seulement entre gens de gauche !
Non à l’antisémitisme sauf quand il frappe les juifs de droite !

Pour en rester au cas de l’affaire Zemmour/Szafran, Guillaume Durand a expliqué au démissionnaire qu’il voyait dans Eric Zemmour la « tradition des polémistes français », tout en soulignant qu’« il incarne avec brio le bretteur de la gloire disparue de la France ». Il estime également « normal et démocratique » qu’une voix représente les Républicains et le Rassemblement national, qui frôlent les 40 % dans les sondages. « La France, écrit-il, est une foule sentimentale, en ce moment violent, où ces idées et ces goûts existent. Les combattre ne signifie pas, bien au contraire, qu’il faille renoncer à les entendre et à les affronter. »
Bien parlé, Guillaume !
Pour conclure, je voudrais citer un article paru dans Causeur qui pointe la mauvaise foi et le manque criant de professionnalisme et de déontologie de TF1. Cet article est intitulé :
Zemmour et les élèves juifs du 93: le « fact-checking » foireux de TF1
J’avais personnellement vu dans le JT d’Anne-Claire Coudray ce reportage destiné à démontrer le mensonge d’Eric Zemmour qui avait déclaré sur LCI qu’il n’y avait plus un élève juif dans les écoles du 93. Et j’avais noté la « légèreté » de la démonstration de TF1.
Sur Twitter, TF1 fanfaronne et promet de démonter le mensonge de Zemmour :

Le premier témoignage est biaisé puisque c’est celui d’une responsable d’association de

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer