Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Au secours ! Les égoutiers n’en peuvent plus et tous les Parisiens les comprennent : l’invasion par des mammifères bruns à forte pilosité et bas du front a empiré ces derniers mois, malgré toutes les proclamations et les fermetures d’espaces verts de Stupidalgo.
Cette dernière, rat des pâquerettes, accuse la population d’être à l’origine du problème, tentant d’exonérer sa décidément pitoyable municipalité.
Une tuile aux Tuileries
C’est un rat-de-mairie … euh un raz-de-marée sur Youtube.
La vidéo d’un égoutier confronté à une vilaine compagnie et même attaqué cartonne. Voir ici.

Comme nous le dit notre amie Christiane : « Quid de la politique écolo de la ville qui oblige maintenant les habitants de copropriétés à conserver des poubelles à compost ? Ça n’est pas un machin pour attirer les rats çà ? Quid aussi, derrière chez moi, de la « petite ceinture » qui, au lieu de devenir une « coulée verte » comme prévu est restée en friches et envahie de rats ? A certains endroits y campent à l’année des clochards, vous croyez que ça non plus ça n’attire pas les rats ? »
Ce qui dysfonctionne avant tout, ce sont les services de propreté.
L’incapacité pathologique d’Hidalgo à admettre ses erreurs et faire machine arrière est tout bonnement ahurissante.
Il faut se mordre pour le croire, disent ses malheureux administrés ! Avant que d’autres, rampant sournoisement, ne viennent le faire à leur place.
Trêve de médisance sur ces pauvres rongeurs, si courageux, solidaires et endurants. Ce sont ceux qui les laissent inconsidérément proliférer qui sont à blâmer.
 

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer