Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Sur le dernier Ainsi va la vie en Macronie, Julie m’a laissé un commentaire que j’ai bien aimé. Je le reproduis donc ci-dessous. Elle démarre avec Harlem Désir, le roi des apparatchiks, l’empereur des branquignols. Celui-ci s’est fait recaser dans un fromage onusien sensé  défendre la liberté des médias, fromage dont certains journalistes d’expérience n’ont jamais entendu parler, et ce pour la modique rémunération de 122 295 euros nets d’impôts !
 » Il touchera une rémunération annuelle de 122 295 euros… nets d’impôts !
J’ai failli faire un AVC en entendant ça, quand, dans le même temps, on veut baisser l’APL de 5 euros. Non pas que ces 5 euros me gêneraient si ça s’arrêtait là. Mais, c’est tellement petit, petit de faire ça, c’est tellement mesquin. Ça sent l’amateurisme à plein nez..quand, dans le même temps Mr Harlem va se la couler douce avec 122 295 euros/an. J’appelle ça un emploi fictif.
Moralisation de la vie publique ? Mon U… On nous prend vraiment pour des cons, des escargots sans cervelle.
Moi, c’est plutôt la baisse de 40 euros d’APL qu’on a infligé à feu veuve belle-mère l’année dernière qui m’a le plus choqué, sans que sa retraite n’ait augmenté d’un poil. Faut bien dire qu’avec ses 1000 euros de retraite, son loyer de 498 euros/mois, ses 2000 euros de chauffage/an, elle faisait partie des nantis – sa maison était une vraie passoire… Le proprio a attendu 27 ans pour lui installer le double-vitrage qui a été fait il y a 2 ans – D’ailleurs, ma belle-mère était tellement une nantie que nous sommes en train de régler « ses malheureuses dettes », dont la régularisation annuelle de son chauffage qui ne saurait tarder à nous être réclamé. Et oui, ça fait partie de notre héritage..Ses malheureux biens sont partis aux 3/4 à la déchetterie.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer