Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Une nouvelle fois, j’ai écouté le Macron, on n’est jamais déçu: c’est tous les jours le printemps avec lui.
 « La France, une chance pour chacun ».
Il avait promis de faire un discours très court sur son plan banlieues, nous n’avons pas été déçu, pendant plus d’une heure trente, il nous a dit comment il voyait le truc: S’attaquer aux problèmes des banlieues et des quartiers sensibles, il fallait d’abord changer de méthode. A nouveau monde, nouvelle méthode; autrement dit tout ce qui a été fait avant, c’était de la merde (là, il n’a pas tout à fait tort) et que deux mâles blancs (lui et Borloo) n’étaient pas les mieux placés pour s’échanger encore un plan sur les  técis.
Il commence fort le Maître des horloges ! Deux mâles blancs… parce que seuls les racailles et les associatifs sont à même d’évoquer et de résoudre le problème ? Sont-ce les drogués qui seuls seraient habilités à nous dire ce qu’il faut faire pour lutter contre la drogue ? Du grand Macron, capable de nous proposer tout un ensemble de mesurettes non chiffrées en habillant le machin de philosophie et d’un appel à la mobilisation générale !
Mobilisation qu’il a dit ! Mobilisation des 120 plus grosses entreprises françaises qui seront punies si on les surprenaient à faire de la discrimination à l’embauche, mobilisation des associations, des populations, des familles, de la République, blablabla…
Des mesures: augmenter le nombre de crèches, trouver des stages en entreprises pour les élèves de 3ème, créer une « bourse des stages », créer une agence nationale de cohésion des territoires (en sus de l’ANUR), un peu de rénovation urbaine par ci, par là, lutte contre le racisme et l’antisémitisme (y avait longtemps) qui gangrènent les quartiers, faire appliquer la loi (non, sans déconner !), rejeter la stigmatisation (sic !), lutter contre le terrorisme, création d’un peu plus de mille postes dans la police pour les 60 quartiers les plus chauds d’ici…2020, développer les échanges entre les maires et les préfets(meuh…), voir à créer une instance de recours pour les habitants comme pour les élus…
Vous saupoudrez tout cela de jolies phrases

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer