Le passage en force du « mariage pour tous » aura été l’œuvre (bien hideuse) du quinquennat Hollande. Un tour de force qui a entrebâillé la porte menant à la gestation pour autrui, une pratique contestable surtout lorsqu’elle vise à fabriquer un enfant destiné à un couple gay et donc ne pouvant pas, par nature, procréer ensemble. L’été 2017 restera dans l’histoire comme le moment où cette porte a été ouverte en grand pour laisser passer les légions macroniennes qui ne voient l’être humain que comme une marchandise achetable et échangeable.

Lire la suite sur 24heuresactu

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France