Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Invasion migratoire et muselière
Parce que, moyennant subventions publiques, elle n’a rien d’autre à faire si ce n’est emmerder le monde, la Licra avait porté plainte contre Nicolas Dupont Aignan qui, lors de la campagne présidentielle, avait tweeté la monstruosité suivante: « En 2016, les socialistes compensent la baisse de natalité par l’invasion migratoire. Le changement de population, c’est maintenant ! »
Parce que la Justice n’a rien de mieux à faire que d’imposer le politiquement correct et de faire respecter la police de la pensée, elle décide de répondre favorablement à la demande de la Licra en condamnant Dupont Aignan à 5 000 euros d’amende avec sursis en guise de « premier et dernier avertissement ». Supplétive de la justice et des policiers de la pensée, la Licra réclame quant à elle 5 000 euros de dommages et intérêts !
Le délibéré sera rendu le 6 juin prochain.
Voilà où nous en sommes dans ce pays ! Un pays où pour balancer sur les réseaux sociaux l’expression « invasion migratoire« , vous vous retrouvez convoqué devant la 17ème chambre pour avoir « repris à son compte une théorie complotiste et raciste née dans les tréfonds de l’extrême droite française, la théorie du grand remplacement de Renaud Camus » (Procureur).
Méfiez-vous les gens, la police de la pensée veille au grain. Faites gaffe à vos abatis, surveillez vos propos, n’écrivez plus rien qui puisse froisser la sensibilité des zélateurs du politiquement correct ou bien alors préparez-vous à subir les foudres de la justice et peu importe que vous soyez puissant ou misérable si vous n’êtes pas dans le Camp du Bien, vous vous ferez dépouiller: amendes, frais de justice te d’avocat. C’est ainsi.
Mais le pire reste à venir parce qu’à force de voir vos amis, lambdas ou politiques du Camp du Malse faire rançonner par une  justice toute acquise au politiquement correct, bientôt vous n’oserez plus dire ou écrire ce que vous pensez, alors vous vous auto-censurerez et poserez de vous-mêmes la muselière sur votre liberté de pensée.
Joli monde que celui-ci, n’est-ce pas ?
 

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer