Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Le gars, il est numéro deux ou trois du gouvernement, ministre d’Etat et il vient, à la télé, sans cravate, les cheveux brossés avec les pieds du réveil matin, nous faire part de son plan climat. Non mais allo, quoi !
Nicolas Hulot s’est toujours pris au sérieux (surtout quand il pilote son super hors-bord) mais alors là, son plan climat pour les années qui vient c’est, j’hésite, du grand nawak ou de l’utopie bisounoursienne !
Primo, le gars, il veut augmenter de 40% d’ici 2030 le taux de la taxe carbone, autant dire, m’sieur, dames, qu’on va, là aussi morfler, si tant est qu’il y arrive. Mieux encore, il exige que d’ici 2050 nous atteignons, nous la France, ce qu’il appelle la neutralité carbone soit ne pas émettre plus de carbone que nous pourrions en capturer ! Et tant pis si nos frontières célestes ne sont pas hermétiques…
Deuxio, il veut que d’ici 2040 disparaissent de la planète France, les voitures à essence et diesel. Et il va faire comment ? On ne sait pas ou peut-être en mettant la pression sur les constructeurs, en obligeant es Français à acheter électrique, en relançant les voitures à pédales… Quant au prix de ces nouvelles voitures… Mystère et boule de gomme. En attendant, pour ceux qui ne sont rien, il va filer une prime de on ne sait pas combien d’euros pour les aider à s’acheter une voiture propre. Et à partir de quel revenu, on aura droit à cette prime ? On ne sait pas et Hulot, lui non plus ne le sait pas encore.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer