Partager sur Facebook
Twitter
Google +

C’est fou, mais vraiment on se demande dans quel pays nous vivons, chaque jour nous dépassons le seuil de la connerie. Celle-ci devenant d’ailleurs plus idiote que la précédente. Voilà les crèches, les croix, les églises, les cimetières et que sais-je encore sont constamment attaqués. Si ce n’est pas par la violence, c’est par les tribunaux et la loi.
Evidemment je reproche tout aux maghrébins venant coloniser la France, je ne les veux pas chez nous, malgré tout des bons blancs, bien de souche, bien Français sont en 1ère ligne contre la nation. Ils sont encore plus dangereux que les indésirables orientaux. En effet je remarque que les faits divers, ou les procès contre la chrétienté vient souvent de notre côté. Ce sont les nôtres, ou plutôt des traîtres venant de nos rangs qui financent l’anti-France, comment voulez-vous après que les enfants de l’immigration respectent les préceptes Français ? Ce n’est pas possible.
Prenez l’exemple de la commune de Saint-Sulpice-le-Guérétois « La municipalité de Saint-Sulpice-le-Guérétois (Creuse) souhaite se conformer à la loi de 1905 et retirer la croix du portail du cimetière communal. »
Le portail de la partie haute du cimetière, certainement installé entre les années 1930 et 1960 d’après le maire Claude Guerrier, dispose lui aussi d’une croix, que la municipalité souhaite enlever. Les devis sont envoyés, la croix sera retirée et un nouveau ventail sera mis en remplacement, sans croix.
« Cette démarche ne se veut pas polémique, ce n’est pas contre le catholicisme, prévient Claude Guerrier, mais le cimetière est un espace public partagé où tout le monde a accès, quelles que soient ses croyances, convictions ou absence de croyances ».
Oui évidemment une croix dans un cimetière ça choque les gens, puisque c’est du jamais vu, ce n’est bien entendu pas contre le catholicisme. Non pas du tout, ne nous y méprenons pas. C’est pas pour sa population musulmane, il faut être logique les musulmans ne pullulent pas à Saint-Sulpice-le-Guérétois village de 1800 âmes. C’est une décision d’une mairie communiste haïssant la France.
Ces gens nous devrons nous en débarrasser, ils sont des nuisibles et des ennemis,

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer