Partager sur Facebook
Twitter
Google +

La France est-elle encore une démocratie ? Elections après élections la question se pose.
Depuis le début de l’année, la gauche militante et les media nous démontrent que le choix n’est pas tant dans les mains des français que dans le leur. En effet, il y a une semaine le magasine Marianne démontrait chiffres à l’appui que la chaine d’information en continu la plus regardée en France, BFMTV, favorise le candidat Macron. Les journalistes de Marianne ont constaté que sur cette chaine, Macron- via ses meetings, ses conférences, et des interviews- est autant présent que Fillon, Hamon et Marine Le Pen additionné. Autrement dit, Macron est quatre fois plus présent sur BFMTV que chacun des autres « gros » candidats. Et là on ne parle pas des petits candidats.
Ensuite, hier, alors que Marine Le Pen tenait un meeting à Nantes, l’extrême gauche dans son ensemble a décidé de manifester contre le parti frontiste. Et puisque, et nous le savons, la gauche, surtout extrême, est alliée aux voyous, ces derniers n’ont pas hésité à se joindre au cortège et à démontrer par la violence leur colère. Les affrontements avec les forces de l’ordre ont duré trois heures et fait de nombreux blessés.
<script src=’ src=’
Enfin, le 20 mars se tiendra sur TF1- chaine la plus regardée en France- un débat avec les 5 principaux candidats à la présidentielles. Les 5 principaux. Rappelons qu’à ce jour une soixante de candidats sont en course et une quinzaine devraient obtenir les parrainages suffisants. Ainsi, même si l’on ne compte que les quinze candidats qui iront jusqu’au bout, TF1 a choisi de n’inviter qu’un tiers des candidats. On oublie ainsi le NPA ou Debout la France. On oublie certaines sensibilités écologistes comme Charlotte Marchandise ou centristes comme Bastien Faudot, MAM ou encore Jean Lassale.
Ce à quoi il faut ajouter le fameux Décodex du Monde qui vous indique quels journaux lire (on notera que selon ce Décodex Valeurs Actuelles- l’un des plus vieux journaux français- n’est pas fiable).
Des soixante candidats il n’en restera qu’une quinzaine suite à la course aux parrainages. Et de ces

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer